Le 10 mars 1880, Sissi, qui était en Angleterre, reçut un télégramme lui annonçant les fiançailles de son fils Rodolphe avec la princesse Stéphanie de Belgique. Elle avait un mauvais pressentiment quant à ce mariage, et trouvait que les fiancés étaient encore trop jeunes (Stéphanie avait alors quinze ans et Rodolphe vingt-deux).

File:Stephanie rudolf.jpg

Les fiançailles de Rodolphe et de Stéphanie (on voit Sissi

assise  sur une chaise, au centre), auteur inconnu, 1881.

En rentrant de Londres, Sissi s'arrêta à Bruxelles où sa famille et les fiancés attendaient. Stéphanie lui fit mauvaise impression, elle la trouva trop immature. Mais Rodolphe, qui au début ne voulait pas du tout se marier, n'était pas du même avis. Au contraire, il aimait bien sa fiancée, et était d'accord pour l'épouser.

File:Stefanie en Rudolf.jpg

Photo officielle du couple, en 1881, par l'Atelier Geruzet Frères

Sissi voulait à tout pris retarder ce mariage, elle sentait que ce serait une catastrophe, et d'ailleurs Stéphanie n'était même pas encore capable d'avoir des enfants. Rodolphe lui reprocha d'être froide envers sa fiancée, et après s'être mis en colère, il obtint que son mariage soit seulement reporté.

http://www.elisabethdautriche.fr/wp-content/uploads/2012/05/98c32ca6e9_34371755_o2.jpg

Stéphanie et Rodolphe en 1881,

photo de l'Atelier Geruzet Frères

 

Sources:

Sites internet:

 https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Stephanie_rudolf.jpg?uselang=fr

 http://www.elisabethdautriche.fr/?p=3086

 https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Stefanie_en_Rudolf.jpg?uselang=fr

Livres:

"Sissi, impératrice d'Autriche", de Jean des Cars, éditions Perrin

"Sisi, Mythe et Réalité", de Katrin Unterreiner, éditions Verlag Christian Brandstätter