Le 31 juillet 1874, le train personnel de Sissi arriva en gare de Fécamp, en Normandie. Elle avait pris le surnom, comme d'habitude, de comptesse Hohenembs; et avait décidé de séjourner au petit château de Sassetot-le-Mauconduit, dont le propriétaire était M.Albert Perquer.


Le château de Sassetot

L'objet de ce voyage était de faire prendre des bains de mer à Marie-Valérie, car les médecins pensaient que ce serait bon pour sa santé. Sissi et sa fille arrivèrent avec un personnel de soixante-dix personnes et deux chevaux. Un professeur d'équitation, M.Allen, fut appelé pour aider l'impératrice à se perfectionner.

Gravure parue dans "le Monde illustré", n°955 du 31 juillet 1875; 

on y voit Marie-Valérie et Sissi arrivant en gare de Fécamp.

Mais celui-ci était très exigeant et faisait prendre des risques à Sissi. Ils partaient souvent à cheval ensemble, à travers les champs cultivés des paysans du coin, ce qui leur entraînait des remarques désagréables. L'impératrice promit qu'ils seraient dédommagés, et d'ailleurs elle leur donna plus d'argent que ce qu'ils ne demandaient.

 Sisi on horse FDxVeronica 30Jun11

Série de photos montrant Sissi en amazone;

vers 1870, dans la cour de la Hofburg.

 

Sissi et sa fille prennaient des bains de mer tous les jours, en passant par un long couloir de toile qui reliait le château et la mer. Ainsi elles ne se faisaient pas voir des curieux.


Salle de restaurant du château de

Sassetot; où il y a un tableau de Sissi

Un jour, M.Allen aménagea un circuit d'obstacles dans le parc du château, et incita l'impératrice à l'essayer en montant Zouave, un de ses nouveaux chevaux. Mais ce dernier était déjà fatigué, car M.Allen l'avait entraîné le matin même. Arrivé devant un petit obstacle, le cheval bondit et se réceptionna sur les genoux.


Lit en fer de Sissi à Sassetot

Mais Sissi, projetée contre une branche de chêne car sa selle s'était détachée, perdit connaissance. On appela un médecin, qui diagnostiqua une commotion cérébrale. L'impératrice, après s'être réanimée, ne se souvenait de rien de ce qui s'était passé. Au bout de deux jours, elle allait mieux, la bosse sur son front avait diminué.


Le docteur Widerhofer, médecin qui soigna

Sissi après sa chute à cheval

 

Le 27 septembre, après deux mois passés en Normandie, Sissi s'en alla en passant par Paris. Elle visita tout là-bas, avec sa lectrice pour seule compagne, car elle ne voulait pas avoir de guide. Puis elle rentra enfin à Budapest, après avoir rendu visite à sa soeur Sophie d'Alençon.

 


Marie-Valérie distribuant des bonbons aux

enfants du village, à Sassetot-le-Mauconduit.

 

Sources:

-Sites internet:

http://www.les-petites-dalles.org/Albert_Perquer.html

http://www.normandy-fecamp.com/FR_partenaires_liens.htm

http://www.chateau-de-sassetot.com/images/chateau%20sisi/sissi_au_chateau_de_chassetot.pdf

http://www.gogmsite.net/early_victorian_-_1837_-_18/empress_elisabeth_of_austri_2/empress_elisabeth_of_austri/sisi-on-horse.html

http://www.sissiennormandie.fr/content.php?page=qui


-Livres:

"Sissi, impératrice d'Autriche", de Jean des Cars, éditions Perrin

"Elisabeth d'Autriche", d'Egon César Comte Corti, collection Prismes, éditions du Roseau