A Vienne, les bals donnés lors du Carnaval étaient ceux auquels le plus de gens participaient. Le soir du Mardi-Gras de 1874, Sissi, qui s'ennuyait, décida d'aller au bal. Seulement les femmes devaient être masquées, alors elle mit une perruque blonde, un domino jaune à traîne, un loup en dentelle noire et une longue robe à capuche.


Loup en dentelle noire pour le Carnaval

François-Joseph était en Russie pendant ce temps-là, alors Sissi en profita pour sortir incognito avec juste sa lectrice hongroise, Ida Ferenczy. Celle-ci portait un domino rouge et devait appeler l'impératrice Gabrielle.


Photo de Sissi masquée, prise par Ludwig Angerer en 1862

Après être entrées dans la salle de la Société de la Musique, elles s'installèrent sur la galerie. A onze heures du soir, elles virent un homme qui se promenait seul et qu'elles n'avaient jamais vu. Pour s'amuser, Ida alla le voir et l'attrapa par le bras en lui posant des questions sur lui et sa classe sociale. Il s'appelait Frédéric Pacher de Theinburg, alias Fritz, et était employé de banque.

 Fichier:Musikverein Vienna June 2006 480.jpg

La salle de la Société de la musique à Vienne

Puis Ida lui demanda d'aller tenir compagnie à "Gabrielle". Sissi posa des questions indiscrètes à Fritz, de politique (ce qu'il pensait du gouvernement, de l'empereur et de l'impératrice), de théâtre et de littérature, de poésie et de religion. Puis elle lui demanda quel âge il lui donnait. Il lui répondit qu'il pensait qu'elle avait 36 ans.

Sissi by Angerer 3 APFxMadame-Sisi 21Mar09

Photo de Sissi masquée, prise par Ludwig Angerer en 1862,

de la même collection que celle un peu plus haut.

Sa réponse fâcha Sissi, parce qu'il avait deviné exactement son âge, elle qui était connue pour paraître plus jeune que ce qu'elle était vraiment. Elle voulut s'en aller, mais Fritz la retint, et finalement elle se calma. Mais Frédéric avait deviné qui se cachait sous le domino jaune, surtout que quand il voulut baisser le masque de Sissi, Ida poussa un cri.

 

Ida Ferenczy (le domino rouge),

lectrice hongroise et amie de Sissi

Le lendemain, Fritz essaya d'apercevoir Sissi au Prater, mais il ne put la voir qu'une seconde à la fenêtre de son carrosse. Ce fut la dernière fois qu'il la vit. Pendant quelques mois, ils s'écrivirent, puis leur correspondance cessa. Seulement onze ans plus tard, elle renvoya une lettre à Frédéric en lui demandant une photo de lui, et encore deux ans après un poème. Ce fut la dernière chose que Frédéric reçut d'elle.


Sources:

-Les sites internet:

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Musikverein_Vienna_June_2006_480.jpg?uselang=fr

http://www.gogmsite.net/empress_elisabeth_of_austri/

bamboula.com (c'est là où j'ai trouvé la photo du masque noir)

-Les livres:

"Sissi, impératrice d'Autriche", de Jean des Cars, éditions Perrin

"Sissi, l'impératrice Anarchiste", de Catherine Clément, éditions Découvertes Gallimard

"Elisabeth d'Autriche", d'Egon César Comte Corti, collection Prismes, éditions du Roseau