Sophie, duchesse en Bavière, était la plus jeune soeur de Sissi. A l'âge de 20 ans, elle n'était "toujours pas" fiancée. Ludovica, comme d'habitude, espérait placer sa fille sur un trône d'Europe. Mais Sophie refusait tous les prétendants qu'on lui présentait, y compris le frère de François-Joseph, Louis-Victor.

Photographie représentant Sophie en Bavière (photographe inconnu)

Alors, quand Louis II de Bavière commença à lui faire la cour, Ludovica mit tous ses espoirs dans cette union. Sophie avait l'air de bien aimer le roi, et elle lui envoyait des lettres régulièrement. Tous les deux s'entendaient bien, et avaient une grande passion pour Richard Wagner, un compositeur allemand connu à l'époque.

File:Sofia Carlota da Baviera.1.jpg

La duchesse Sophie en 1868, photo prise par Franz Hanfstaengl

Louis appelait affectueusement Sophie "Elsa". Leur relation traînait en longueur, et Ludovica s'impatienta: elle voulait que le roi de Bavière demande le plus vite possible sa fille en mariage. Elle interdit donc que leur correspondance continue...


Reconstitution de photographies:

Louis II à gauche, Sophie à droite

Finalement, le 22 janvier 1867, les fiançailles eurent lieu. Le mariage était prévu pour le 15 mai, mais, bizarrement, Louis II n'arrêtait pas de reporter la date prévue. Il n'avait en fait aucune envie de se marier, et écrivit dans son journal: "J'aspire à la liberté, j'ai soif de liberté, de renaissance après ce cauchemar atroce."


Photo officielle des fiancés, en

1867, prise par Joseph Albert

Peu de temps après leur fiançailles, Sophie tomba amoureuse du fils de son photographe, Edgar Hanfstaengl. Tout le monde avait envie que cette histoire de mariage se termine au plus vite, surtout qu'apparemment ni Louis ni Sophie n'avaient vraiment envie de se marier. Alors, le 7 octobre 1867, le roi de Bavière envoya sa lettre de rupture à sa fiancée.


 Photo montrant Sophie les cheveux détachés (comme

ceux de sa soeur Sissi, ils étaient très longs), vers 1870

Ludovica avait très peur qu'après ce qui s'était passé, plus aucun homme de bonne condition ne veuille épouser sa fille. Pourtant, le 24 juin 1868, le mariage de Ferdinand d'Orléans, duc d'Alençon et petit-fils de Louis-Philippe Ier, avec Sophie, duchesse en Bavière, fut célébré à Possenhofen. Les mariés vécurent heureux et eurent deux enfants.

Photo officielle du mariage de Sophie

avec Ferdinand d'Alençon, en 1868

 

Sources:

-Les sites internet:

http://le.blog.de.sharon.over-blog.com/article-sophie-de-baviere-101126781.html

http://crossoflaeken.blogspot.dk/2011/02/defending-wittelsbachs.html

http://sissi.forumpro.fr/t1602-sophie-soeur-de-sissi

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Sofia_Carlota_da_Baviera.1.jpg

http://leschroniquesdistvan.over-blog.com/article-19136079.html

-Les livres:

"Sissi, impératrice d'Autriche", de Jean des Cars, éditions Perrin

"Sissi, ses frères et soeurs, valse tragique en Bavière", d'Erika Bestenreiner, éditions Pygmalion