Jeune, Sissi n'était pas si belle que ça. Elle n'était pas la plus jolie de la famille des Wittelsbach, et encore moins une des plus belles femmes de son temps, comme ce que beaucoup affirmèrent quand elle atteignit la trentaine d'années. Même sa mère Ludovica disait en parlant d'Elisabeth: "Aucun de ses traits n'est en lui-même d'une remarquable joliesse." Alors comment Elisabeth a t-elle fait pour que sa beauté devienne aussi connue à travers le monde entier?

 Datei:Empress Elisabeth of Austria, 1864.jpg


        Tableau représentant Sissi les cheveux noués sur

        sa poitrine; peint par Franz Xaver Winterhalter en 1864

 

Sissi était vraiment obsédée par son apparence physique, à tel point qu'elle ne voulait presque rien manger et faisait énormément de sport pour rester mince. Elle ne ressemblait pas à l'idéal féminin de l'époque (une femme petite, ronde et dodue), et d'ailleurs ce n'était pas son but. Mesurant 1m72 et pesant 50 kilos, l'impératrice était grande et avait une taille si fine qu'elle mesurait 51cm!


Voilà à quoi ressemblait le tour de

taille de Sissi quand elle approcha

de la soixantaine d'années...

Portant des corsets depuis son enfance, Sissi avait déjà une taille fine lors de son mariage; mais à l'époque son tour de taille était considéré comme normal. Quand elle se rendit compte que les gens de la cour critiquaient ses moindres défauts, elle voulut montrer aux Viennois qu'elle pouvait surpasser tout le monde sur un point: la beauté.

Imperatrice Eugénie - Winterhalter - 1853.jpg Winterhalter Elisabeth 2.jpg

Elle passa pour la plus belle femme de son temps, et même

l'impératrice Eugénie (à gauche), qui elle aussi était très connue

pour sa beauté, était considérée comme moins belle que Sissi.

 

Et elle a très bien réussi, mais après beaucoup d'efforts. Le problème était que, dès qu'il y avait une petite imperfection dans son apparence, les critiques reprenaient, mais de plus en plus méchantes. Sissi, voulant éviter ça à tout prix, faisait son possible pour être toujours parfaite. Elle se fabriquait des masques de fraises écrasées ou de viande crue, et les portait la nuit.


Visage de Sissi, âgée de 28 ans; parcelle du

tableau peint par Franz Xaver Winterhalter en 1865

Elisabeth s'achetait aussi des crèmes (aussi bien pour le corps que pour le visage); faisait préparer des mélanges de fruits, d'alcool et d'oeufs et se les appliquait pendant des heures. Elle voulait donner une impression de naturel, et avait donc décidé qu'elle ne porterait ni parfum ni maquillage. Sissi se mettait des linges trempés de vinaigre autour de la taille, soit disant pour "conserver sa minceur"; et prenait des bains d'eau chaude, d'huile d'olive ou d'eau froide.


Les recettes de beauté de Sissi,

qu'elle écrivait elle-même, en allemand.

 

Mais la partie de son corps à laquelle elle faisait le plus attention, c'était ses cheveux. Il lui arrivaient aux talons! Fanny Angerer, sa coiffeuse, les brossait, les coiffait et les tressait trois heures chaque jour. Pendant ces longues séances de coiffure, Sissi apprenait des langues étrangères pour faire passer le temps. Et si par malheur elle était mal coiffée, elle pouvait être de mauvaise humeur tout le reste de la journée.


Une des rares aquarelles représentant

Sissi les cheveux détachés, vers 1862

 

Elisabeth se faisait laver les cheveux toutes les deux ou trois semaines, en utilisant pour shampooing de l'alcool mélangé à du jaune d'oeuf. Presque une journée entière était nécessaire pour ce lavage. Fanny Angerer était la seule que Sissi considérait capable de bien la coiffer. Après la séance de coiffure, l'impératrice exigeait qu'on lui montre tous les cheveux morts, c'est pour cela que sa coiffeuse trouvait des ruses pour les faire disparaître discrètement, et éviter ainsi les reproches de sa maîtresse.


Photo représentant Fanny Angerer, la coiffeuse de Sissi


Table de toilette de Sissi

 

Sources:

-Les sites internet:

http://forum.alexanderpalace.org/index.php?topic=8580.15

http://sissi-1837-1898.skyrock.com/7.html

http://dinastias.forogratis.es/kaiserin-elisabeth-t532-528.html

http://www.dialogus2.org/SIS/vosastucespouretreminde.html

http://nostalgie-retro.blogspot.dk/2010/10/sissi-son-avant-gardisme-sa-beaute-son.html

http://forums.over-blog.com/thread-2703456.html

-Les livres:

"Sissi, impératrice d'Autriche", de Jean des Cars, éditions Perrin

"Elisabeth d'Autriche", de Brigitte Hamann, édition Fayard

"Sisi, Mythe et Réalité", de Katrin Unterreiner, éditions Verlag Christian Brandstätter

-Le magazine:

"Secrets d'Histoire", n°1, intitulé "6 femmes qui ont fait l'Histoire"; raconté par Stéphane Bern