En 1857, Sissi décide de voyager en Hongrie pour la première fois, avec ses deux filles. Sa belle-mère lui déconseille ce voyage, étant donné que Sophie a à peine deux ans et que Gisèle n'en a même pas un. Et effectivement, les deux enfants tombent malades, ayant de la fièvre et des diarrhées. Sophie avait toujours été de constitution fragile, mais cette fois-ci, Sissi s'inquiétait plus pour Gisèle, qui avait l'air d'être vraiment malade.

La famille impériale: l'archiduchesse Sophie et son mari (à gauche), tenant Gisèle dans les bras;

Sissi au centre, François-Joseph à sa droite et la petite Sophie à ses pieds.

 

Finalement, la santé de Gisèle s'améliore peu à peu, mais Sophie meurt de la rougeole le 29 mai 1857, à Budapest. Les médecins pensaient qu'elle avait récupéré la maladie de sa petite soeur.

Image Detail

Aquarelle représentant Sissi tenant Gisèle dans ses bras,

Franz, et Sophie à ses pieds.

 

La mort de sa fille est l'un des premiers chagrins de Sissi, et elle aura beaucoup de mal à s'en remettre. A partir de ce moment, se sentant coupable, elle décide de ne plus se battre pour pouvoir éduquer ses enfants elle-même.

Comme le voulait la tradition, Sophie fut inhumée dans la Crypte des Capucins, aux côtés de tous les Habsbourgs-Lorraine.

 

Sources:-Le livre "Sisi, Mythe et Réalité", de Katrin Unterreiner, éditions Verlag Christian Brandstätter

             -Les sites internet: http://shop.billerantik.de/products/K-K-Monarchie/Franz-Josef-I-Sisi/

                                         http://www.dialogus2.org/SIS/votrefillesophie.html

                                         http://www.gogmsite.net/early_victorian_-_1837_-_18/empress_elisabeth_of_austri_2/