Le 16 août 1853, Ludovica, Hélène et Sissi se rendirent à Bad Ischl pour le 23ème anniversaire du jeune empereur François-Joseph, le fils de l'archiduchesse Sophie. A cette occasion, Hélène devait se fiancer avec l'empereur. Ludovica et Sophie, qui étaient soeurs, avaient préparé ce projet en pensant que Hélène serait une parfaite impératrice, étant donné qu'elle aimait la vie à la cour, qu'elle était sérieuse, et qu'elle ferait une bonne épouse et mère.

château bad ischl

La résidence d'été à Bad Ischl de la famille impériale d'Autriche

 

archiduchesse sophie

L'archiduchesse Sophie

Portrait réalisé par Joseph Karl Stieler en 1832

 

Tout était prévu: Hélène devait porter une robe de soie blanche, la tête couronnée de lierre, et elle s'était préparée à recevoir le bouquet rituel de la future impératrice.

sissiformal2

Sissi en 1854, tableau d'Eduard Kaiser

 

Mais François-Joseph préféra de loin Sissi, à la grande humiliation d'Hélène. Elle était restée naturelle en se tressant elle-même les cheveux, et elle ne portait qu'une simple robe rose. Ce fut ça qui plut à l'empereur.

portrait officiel fiançailles sissi

Portrait officiel d'Elisabeth, l'année des ses fiançailles

 

Lors du bal, l'empereur offrit à Sissi non seulement le bouquet rituel, mais aussi tous les autres bouquets qu'il aurait dû distribuer aux danseuses. Tout le monde comprit alors que Sissi deviendrait la future impératrice d'Autriche.

younglady

Sissi lors de ses fiançailles; elle a à la

main une miniature de François-Joseph.

 

Dès le lendemain, il la demanda en mariage. Les fiançailles officielles eurent lieu le 19 août. On ne sut jamais si Sissi aimait aussi l'empereur, mais elle n'avait pas le choix. "On ne refuse pas l'empereur d'Autriche", déclara Ludovica.

sissi couronne de lierre

Sissi, en tenue de fiançailles, à l'âge de seize ans

1853/1854, tableau anonyme

 

Sources: http://www.gogmsite.net/empress_elisabeth_of_austri/elisabeth_sissi_as_a_young_.html

              "Sisi, Mythe et Réalité", de Katrin Unterreiner, éditions Verlag Christian Brandstatter